Rallye de Dieppe - Arrivée

Une montée en puissance encourageante

   
Sur les routes étroites du Rallye de Dieppe - Normandie 2017, Tony Cosson et Anne-Sophie Nourry ont fait débuter en compétition leur nouvelle auto, fraichement sortie de l’atelier il y a seulement quelques jours. Malgré un abandon prématuré, lié à une rupture mécanique, la satisfaction et l’encouragement sont de rigueur après ce galop d’essais grandeur nature.

Face à de redoutables adversaires, tels Eric Brunson (Ford Fiesta RS WRC), Jean-Charles Beaudelique (Citroën DS3 WRC) ou encore Marc Amourette (Citroën DS3 R5), le pilote de la Porsche 997 3.8 GT+ Salaün Holidays avant de quoi juger des performances de sa nouvelle machine en conditions réelles et sur les terres de son succès au scratch de l’an dernier. Dès les premiers kilomètres, Tony Cosson a pu constater avec enthousiasme que les intenses semaines de préparation portaient leur fruit tant sa Porsche flambant neuve faisait preuve de dynamisme. Les chronos réalisés lors de la première boucle étaient ainsi très encourageants et cela malgré quelques petits défauts de jeunesse légitimes dont un déréglage d’ouverture des gaz qui bridait involontairement l’auto de 150 chevaux. Ce petit détail réglé à l’assistance de la mi-journée, l’équipage tricolore repartait bille en tête en bagarre avec les hommes de tête et la ferme intention d’en découdre. Avec une voiture qui délivrait cette fois toute sa puissance, les choses sérieuses commençaient et Tony Cosson se mêlait alors à la lutte pour les scratchs sur toutes les épreuves spéciales.

Meilleur temps sur les 14,6 kilomètres de la n°6 (Les Jacquemarts), Tony Cosson constatait sans coup férir l’étendue du potentiel de sa Porsche 997 3.8 GT+ sur cette première sortie en compétition. Quatre secondes plus rapides sur le strict même parcours que l’an dernier, pourtant dans des conditions d’adhérence plus précaires, la voiture est incontestablement bien née ! Malheureusement pour notre duo de « Porschiste », l’aventure s’arrêtait à l’épreuve spéciale n°9 sur une casse de la boite de vitesses. Un problème compréhensible pour une nouvelle auto mais qui devra être réglé dès la prochaine épreuve pour permettre à Tony Cosson et Anne-Sophie Nourry de jouer les premiers rôles jusqu’à l’arrivée du dernier chrono.

Tony Cosson : « Nous sommes globalement très satisfaits de cette première course de la saison. Nous avons terminé la voiture il y a si peu de temps que nous redoutions un peu les premiers kilomètres. Finalement, la voiture s’est avérée être rapide et surtout son potentiel encore plus important qu’imaginé. Bien sûr, nous pouvons regretter notre problème de boite de vitesses qui nous prive potentiellement d’un podium, mais nous gardons en tête que tout le reste a parfaitement fonctionné tant dans la performance que la fiabilité. L’auto est plus vive, plus physique, plus agressive, plus rigide que notre précédente 997 et son niveau de performance global bien plus important. Cela va nous demander du travail sur les réglages, sur l’optimisation de la mécanique et une fiabilité totale mais une fois tous ces paramètres réunis, nous serons en lice pour gagner des rallyes ! C’est bien cela notre seule motivation. Je tiens à remercier vraiment chaleureusement notre partenaire titre, Salaün Holidays, mais aussi Yacco, Dieppe Auto Racing pour son implication et son engagement ainsi que l’ensemble de nos proches et fidèles supporters qui nous soutiennent sur le bord des routes et au parc d’assistance. »

Rallye de Dieppe - Présentation

Rallye de Dieppe Normandie - Présentation

   
Après des mois d’efforts, galvanisés par une passion et une détermination inébranlables, Tony Cosson et Anne- Sophie Nourry font débuter en compétition leur nouvelle auto ce week-end, sur les routes du Rallye de Dieppe Normandie 2017. Entre impatience, ambition et humilité, l’équipage tricolore aura à coeur de démontrer tout le potentiel de leur magnifique Porsche 997 3.8L GT+ !

Cette première épreuve de l’année est ainsi attendue par Tony Cosson et l’ensemble de l’équipe pour plusieurs objectifs, compte tenu de l’envergure du projet et de ses légitimes attentes. Le premier d’entre-deux sera raisonnable afin de valider le comportement de la voiture en compétition tout en continuant le travail sur les réglages. En effet, si la Porsche n°3 est belle-et-bien prête à affronter les douze épreuves spéciales du programme normand, la belle GT aux couleurs de Salaün Holidays est sortie de l’atelier Cosson en début de semaine avant d’être déverminée durant une courte séance d’essais privés. Sur les premiers kilomètres, le mot d’ordre à bord sera donc d’écouter la mécanique et de sentir le comportement de la toute nouvelle monture du duo français.

Sur les terres de leur victoire au scratch de 2016, Tony Cosson et Anne-Sophie Nourry auront néanmoins à coeur de valider les performances de leur voiture, sur des routes qu’ils connaissent très bien et ils seront sans aucun doute déterminés par l’ambition non dissimulée de faire un résultat significatif.

Tony Cosson : « Nous y sommes et nous l’attendions ! C’est très émouvant et très excitant de voir enfin le fruit de longues semaines de travail enfin sur ses quatre roues, prête à affronter le verdict du chronomètre. À l’heure de ces mots, Anne-Sophie et moi-même avons de chaleureuses pensées à toutes les personnes impliquées de prêt comme de loin dans ce projet passionnant. Nos partenaires, nos amis, nos proches, nos supporters, nous pensons très fort à eux car sans eux, notre Porsche 997 3.8L GT+ entièrement réalisée dans nos ateliers n’existerait pas. L’investissement de chacun dans la passion pour la course rend le moment particulièrement intense. Une fois casqué et harnaché dans l’habitacle, je donnerais le meilleur de moi-même pour concrétiser les performances de notre auto à la hauteur des efforts consentis pour la faire exister. Place à la course et merci à tous ! »

Montage des Porsche 997 3.8L GT+ - Saison 2017

Suivez le montage des deux Porsche 997 3.8L GT+ du Team pour la saison 2017

Cliquez sur la photo pour suivre la construction des voitures de chaque équipage.

Equipage Cosson/Nourry
     
Equipage Salaun Holidays
     

Rallye du Pays de Lohéac

   
L’heure de la rentrée a sonné pour Tony Cosson. Une rentrée pleine d’enseignements, de partage et d’encouragements sur les routes du Rallye du Pays de Lohéac. Deux voitures, sortant des ateliers de Cosson Sport Events à Bossay Sur Claise, y étaient alignées avec des objectifs différents mais une réussite identique pour les deux autos et leurs équipages.

Engagés comme voiture « 0 » avec la Porsche 997 GT+ Salaün Holidays, Tony Cosson et Max Martineau effectuaient un déverminage efficace et studieux tout au long des 240 kilomètres du parcours afin de valider le comportement de la voiture en conditions réelles. Lors de la première boucle, c’est Tony Cosson qui s’installait au volant de la GT allemande, fraichement sortie de l’atelier familial, afin de prendre la mesure de tous les éléments mécaniques de la voiture et s’assurer que son niveau de performance était conforme aux attentes. Mettant ensuite la casquette de conseiller, le jeune français mettait en exergue son expérience et ses qualités de coach pour assister Max Martineau dans sa prise en main de la voiture qui sera sienne pour la suite de la saison. S’il n’était pas question de chronos, mais plus d’une séance d’essais grandeur nature, le pilote officiel Salaün Holidays a pu constater avec enthousiasme sur la suite de l’épreuve la qualité de préparation de sa machine, ses performances remarquables et l’approche aussi professionnelle que conviviale de Tony Cosson dans son rôle de préparateur et conseiller.

Hormis quelques petits problèmes de jeunesse, légitimes et anticipés, tous les voyants sont au vert pour la suite de la saison pour la voiture Salaün Holidays, qui peut désormais affronter les épreuves spéciales pour le grand plaisir de son pilote et des spectateurs. Toujours aussi enthousiasmés par les passages spectaculaires et le bruit si caractéristique du Flat 6 Porsche.

En parallèle de cette prise de contact pour l’équipage Salaün Holidays, une autre voiture sortant des ateliers Cosson Sport Events était engagée, officiellement, pour Philippe et Juline Taffonneau. Vainqueurs du classement général il y a trois semaines lors du Rallye de la Vienne, le duo père/fille a une nouvelle fois joué les premiers rôles tout au long de ce Rallye du Pays de Lohéac 2017. Au volant d’une Porsche 997 GT3 plus performante que jamais, l’équipage Taffonneau s’est classé deuxième du scratch derrière Stéphane Pustelnik et son intouchable Citroën DS3 R5. De quoi nourrir de belles ambitions et prendre un maximum de plaisir en cette saison 2017 au volant d’une auto « Made by Cosson ».

Tony Cosson : « Ce week-end de compétition était vraiment très enrichissant. Nous avions beaucoup de travail avec Max Martineau pour mener à bien notre programme d’essais et valider bon nombre de paramètres, notamment sur les performances et la fiabilité de la voiture. Je dois dire que c’est extrêmement gratifiant de prendre en main une voiture sur laquelle on a énormément travaillé et pour laquelle nous nous sommes totalement investis. C’est également un plaisir non dissimulé que d’en confier le volant à un pilote avec qui je partage les valeurs, l’esprit du sport et la combativité. Notre projet avec Salaün Holidays est désormais sur les rails et je suis très heureux du déroulement des opérations. Concernant la performance de Philippe et Juline Taffonneau, je leur témoigne mes plus vives félicitations pour leur performance, leur gestion de la course et leur podium amplement mérité. »



Projet déco - Saison 2017

  • La noire : Équipage Team Salaun Holidays
  • La blanche : Équipage Cosson/Nourry